RENCONTRE AVEC CAROL SLUYS

 CONSEILS ET HISTOIRE D’UNE COLLECTIONNEUSE PASSIONNÉE DE POUPÉES

 

C’est grâce à Carol Sluys que nous avons pu découvrir le monde enchanté des poupées Sasha. A la recherche de smocks sur internet, elle est tombée sur notre collection miniature et nous a contacté pour savoir si celle-ci était adaptée à la taille de sa poupée. Il s’en est suivi un échange de messages et photos qui a donné naissance à une véritable amitié! Une rencontre fortuite! 

Collectionneuse passionnée de longue date, son expérience et ses connaissances sont très précieuses. Nous aimerions vous la présenter et vous permettre de bénéficier de ses conseils.

Découvrez l’histoire de sa collection et apprenez comment créer la vôtre.

Pouvez-vous vous présenter?

Je suis mariée, je suis une commerciale à la retraite et comme beaucoup de collectionneuses de poupées, maman de garçons! Je suis née dans le Midwest des Etats-Unis mais habite sur la côte ouest depuis les années 70

Pouvez-vous nous raconter la naissance et l'évolution de votre collection de poupées?

Pour moi, collectionner des poupées est un moyen pour atteindre ma fin. Ma véritable passion porte sur les beaux tissus et la mode. Ma mère était elle-même férue de poupées et était une femme de goût! Elle a vu en moi, son dernier enfant, l’occasion ultime de s’amuser avec les poupées et les vêtements! Elle n’a pas été déçue! J’étais très grande pour mon âge et la plupart de mes tenues de bébés ont été faites sur mesure par une couturière. J’ai appris très tôt à apprécier les belles matières et à coordonner les couleurs. 

Les premières poupées dont je me souvienne étaient une paire de poupées Ann et Andy en loques faites par mes tantes. Pour le Noël de mes quatre ans, j’ai reçu une American Character Tiny tears dans une valise rose couverte de fleurs de lis dorés. J’ai conservé cette poupée et tout ce qui allait avec. Puis en 1957, âgée de 6 ans, j’ai reçu une 17” Flirty eyed Shirley Temple que j’ai toujours et qui a été parfaitement restaurée. 

American Character Tiny tears doll collector

Voici la poupée reçue pour le Noël de mes quatre ans en 1955. Sur la photo prise en 1956, c’est moi qui la porte.

Dès le début, mon intérêt s’est porté sur les tenues de poupée. A 8 ans, je leur cousais des trousseaux entiers. Mais heureusement il y a des stylistes et artistes très doués pour cela car rapidement mes rêves ont dépassé mes capacités manuelles. Les garde-robes de poupées peuvent vite être très onéreuses. Il y a un dicton dans le monde des poupées Sasha qui dit : “Si tu dépenses plus d’argent pour habiller tes poupées que pour toi-même alors tu dois être un collectionneur de poupées Sasha.” C’est clairement mon cas. 

Pour mon dixième anniversaire, ma maman a décidé qu’il était temps de passer aux choses sérieuses : les poupées antiques. Pour mes 10 ans, j’ai reçu une poupée allemande avec une tête en porcelaine chinoise. Elle avait bien évidemment un trousseau complet. Ensuite j’ai reçu une poupée chaque année mais c’est à partir des années 1990 que j’ai véritablement démarré ma collection. 15 ans plus tard j’avais environ 50 poupées, la plupart étaient des modèles vintages de mon enfance. 

En 2006 j’ai pris ma retraite et j'ai ajouté de nombreuses antiquités, plus d’une centaine. C’est seulement en 2012 que j’ai commencé à collectionner les poupées Sasha. Cela a commencé avec juste deux mais a très rapidement grandi. Au cours des 10 dernières années, plus de 250 Sasha sont passées entre mes mains. Actuellement ma collection s’élève à environ 125 Sasha. 

Avec Sasha, ma collection a pris une autre tournure. J’ai rencontré une communauté de passionnés aux quatre coins du du globe. J’ai accueilli chez vous et voyagé partout dans le monde pour rencontrer d’autres collectionneurs. Jamais je ne me suis sentie aussi intégrée dans un groupe. Il n’y a que de la bienveillance et une volonté de partager, apprendre et se soutenir.

 Sasha doll painting

Ma toute première Sasha et la seule qui se nomme Sasha. C’est une early Trendon (ce qui veut dire qu’elle fait partie des premières produites en Angleterre).

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut commencer sa collection?

Le plus important est de décider pourquoi vous voulez démarrer une collection et de quoi elle sera composée. Il a des milliers de merveilleuses poupées de toutes tailles, styles, marques et tellement de genres différents. Certaines sont à prix très raisonnables et d’autres exorbitantes. On s’y perd facilement. Si la beauté est votre seul critère, il y a une infinité de choix, presque chaque poupée a quelque chose qui la rend aimable. Après des décennies, c’est encore difficile pour moi de résister à un coup de cœur alors que je sais que ce n’est pas une décision raisonnable. 

J’ai tellement de poupées que je passe désormais plus de temps à les entretenir et organiser qu’à en profiter. Avant je pouvais vous raconter l’histoire de chaque poupée, maintenant j’en ai oublié la moitié. Mettez un point d’honneur à avoir toutes vos poupées en exposition. Il n’y a pas grand intérêt à avoir une poupée cachée dans une boîte. 

Par ailleurs, j’ai découvert que les poupées en parfait état étaient le plus souvent très fragiles car elles ont souvent plus de 50 ans. Elles ne peuvent pas être retirées de leurs boîtes et terminent le plus souvent dans des tiroirs. La responsabilité est trop grande et ce n'est pas très amusant, c'est pourquoi je préfère éviter d'acheter celles-ci. Soyez audacieux, la poupée Sasha se nettoie très bien! J’ai réparé des poupées avec des traces de marqueurs, de vernis et que sais-je… Dans notre jargon, on appelle ces poupées endommagées des ‘waifs’. 

Prenez aussi le temps de vous renseigner sur le monde qui entoure la poupée et les ressources disponibles. Apprenez à découvrir la communauté de collectionneurs. Par exemple pour la poupée Sasha, il y a une infinité de festivals, événements et des groupes en ligne très actifs. 

Décider aussi quelle somme vous êtes prêt à investir dans votre collection. Enfin anticiper ce que deviendront vos poupées après votre départ. Dans mon cas, je crains que mes fils ne prennent un grand sac poubelle et jettent tout! Aieee...

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut acquérir une poupée Sasha? 

Il y a environ 1000 collectionneurs Sasha très actifs. La plupart ont au moins une ou deux poupées dont ils sont prêts à se départir. Ebay a toujours des poupées Sasha en vente. Leurs prix varient de $100 à $20,000. Si vous dépensez plus de $200, je vous invite à demander conseil.

 Si vous êtes totalement novice au monde des collections de poupée en général, n’hésitez pas à vous faire aider. On peut vite être déçu ou trompé. Parfois les photos sont magnifiques mais les vêtements de très mauvaise qualité ou bien la poupée est décrite comme “collection limitée peinte par une artiste” mais est en réalité produite en série en Asie. J’ai acquis presque toutes mes connaissances auprès de Shelly Baxter, fondatrice du site SashaDoll UKElle est très bienveillante et ravie de partager son savoir. Je peux en dire tout autant de Susanna Lewis de Sashadoll.com aux Etats-Unis. Avec deux amies, elles ont écrit trois livres sur le sujet qui sont devenus de véritables bibles! Les sites de Shelly et Susanna sont très complets et offrent des informations utiles. Elles vendent aussi des poupées à prix corrects.

Quelle est la meilleure façon de prendre soin d’une poupée Sasha?

Vaste sujet! Je vais me concentrer sur l’essentiel. Sasha n’aime pas la chaleur et n’aime pas rester en boîte. 

Elle tient debout toute seule mais son buste s’effondre si vous la mettez sur un support de poupée classique qui lui serre la taille. Utilisez seulement des supports type selle qui tiennent entre ses jambes. Ou bien aucun support, normalement elle n’en a pas besoin. 

Faites attention en lavant ses cheveux. Il y a de nombreuses explications en ligne. Je peux aussi vous donner mes astuces par mail si vous le souhaitez.

Un dernier conseil pour ceux qui voudraient habiller leurs poupées Sasha avec les vêtements Charlotte sy Dimby?

Les tenues Charlotte sy Dimby sont adaptées à la poupée de production Sasha, c’est à dire au modèle des années 1962-2005. Cette poupée mesure 40 à 43 cm. Si votre Sasha est une poupée studio, la taille ne sera pas la bonne.

Pouvez-vous nous présenter vos poupées les plus précieuses??

Question difficile car elles ont toutes quelque chose de spécial. Comme nous parlons des poupées Sasha, je vais essayer de me limiter à mes trois Sasha préférées. Lors de la construction de ma collection, j’ai eu la chance d’acquérir une formidable collection de 200 poupées. Beaucoup étaient en mauvais état et ont été envoyés en Angleterre pour être réparées. Je les ai récupéré à Londres lors du Jubilé de diamant de la Reine. L’une des poupées a ainsi été nommée Jubilee et l’autre Lilibet. La troisième se nomme Shalison en hommage à Shelly Baxter qui a repeint mes poupées et Allison Parnell qui a refait leurs chevelures avec de vrais cheveux.Ces trois sont les dernières dont je me séparerai si je dois un jour mettre fin à ma collection.

Celle-ci se nomme Lilibet, c’est une ‘early Gotz’. Elle m’accompagne à chaque festival et à chaque fois que je rends visite à quelqu’un avec une poupée.


 

Shalison est la première poupée que Shelly a peinte pour moi. Elle est une “early Gotz no nose''. Les artistes ne repeignent généralement pas les poupées peintes main mais elle a bien voulu faire une exception. Sa robe est une création de Christine Durand.

Celle-ci est Jubilee. Une autre exception à la règle de la peinture. Ses yeux avaient été endommagés et Shelly les a repeints en lui ajoutant des cils ce qui est très rare. Elle a gagné le concours “Dress a Sasha" en Angleterre. Le thème était ‘Songe d’une nuit d'été'. Je l’ai habillé en Titania avec une robe et des rubans teints main mais bien sûr c’est son incroyable chevelure qui a attiré les regards.

 

Pour en savoir plus sur notre poupée Sasha Charlotte sy Dimby cliquez ici. Pour être informé de ses dernières aventures et acheter sa garde-robe cliquez ici.

Si vous avez plus de questions ou souhaitez obtenir des conseils précis sur la façon d'acquérir, d'entretenir ou de créer une collection, n'hésitez pas à contacter Carol de notre part. Son email est carolsluys@mac.com

 


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés